Toutes les news

25 /05
DOTA 2

DOUBLÉ ET QUALIFICATION À THE INTERNATIONAL POUR LE PSG.LGD

À peine quelques jours après être devenue la première équipe chinoise à remporter un Major, l'équipe Dota 2 PSG.

LGD s'offre le doublé à Changsha.   Tout juste revenus de Moscou avec le trophée de l'EPICENTER XL, Wang 'Ame' Chunyu et ses coéquipiers remettaient le couvert à domicile, devant le public chinois, avec une cape de grands favoris. En l'absence de Virtus Pro et de Team Liquid, le PSG.LGD avait une belle carte à jouer pour conforter sa place au classement Dota Pro Circuit mais les adversaires ne manquaient pas ! Mineski, Team Secret, Newbee et Vici Gaming étaient de la partie avec l'intention de d'engranger un maximum de points cruciaux dans la course aux championnats du monde.   Malgré une bonne entrée en matière contre Vega Squadron et Newbee en ouverture de ce MDL Changsha Major, l'équipe sino-malaisienne a fait une phase de groupe en demi-teinte. Le PSG.LGD termine quatrième de sa poule avec un bilan de deux victoires et un nul pour deux défaites. A la surprise générale, le club de la capitale débutait ainsi sa phase finale en Lower Bracket où la moindre défaite est synonyme d'élimination. Lu ‘Somnus丶M‘ Yao s'est expliqué sur ces débuts compliqués pour vpesports : « Nous n'avons pas tout a fait compris la méta pendant la phase de groupes. La draft de QQQ était mauvaise. Il nous a écouté et ça a été de mieux en mieux ».   Dos au mur, les Parisiens se sont fait peur jusqu’au deuxième tour en lâchant un round sur un retour inespéré de TNC après une partie de plus d'une heure. Cette carte concédée a été la dernière du weekend côté PSG.LGD. Team Secret, Newbee, Vici Gaming, le rouleau compresseur bleu et rouge n'a fait aucun cadeau avec trois victoires sur le score de 2 à 0 en Lower Bracket pour se frayer un chemin en finale face à VGJ Storm.   La première partie de la grande finale a été expéditive et malgré un jeu très rapide porté sur l'agression, les Américains n'ont pas pu résister plus de 32 minutes. Lu ‘Somnus丶M‘ Yao a ensuite fait le break à lui tout seul lors de la deuxième manche. Avec 4000 d'or d'avance en moins de 9 minutes de jeu et 24 éliminations en fin de partie, il n'a fait qu'une bouchée de VGJ. Roman 'Resolution' Fominok a tenté de remobiliser ses troupes après un très bon début de troisième partie, en vain, puisque Lu ‘Somnus丶M‘ Yao et Xu 'Fy' Linsen ont renversé la vapeur et permis au PSG.LGD de remporter le titre.   Ce trophée déroché en Chine a une saveur bien particulière pour les joueurs : « Seulement quelques personnes vous encourage et vous félicite quand vous gagnez un Major dans  un pays étranger. Ici, la foule était vraiment enthousiaste et on pouvait sentir l'énergie, la passion, on était chez nous » mais aussi parce que leur performance leur a permis d'assurer leur place à The International.   PSG.LGD sera aux championnats du monde de Dota 2 à partir du 15 août, l'un des plus grands, si ce n'est le plus grand tournoi d'esport au monde. La qualification était un objectif pour les deux clubs mais c'est désormais le titre que le PSG.LGD a dans le viseur. Ici c'est Paris !    

12 /05
DOTA 2

LE PSG.LGD CHAMPION A L’EPICENTER XL

Seulement quelques jours après avoir joint leurs forces, le PSG eSports et LGD Gaming remportent un premier trophée majeur sur Dota 2.

  Moscou était l'une des étapes majeures du circuit professionnel et une rare occasion de consolider une place dans le haut du classement général en vue d'une invitation directe à The International, les championnats du monde de Dota 2. Pour sa première sortie sous ses nouvelles couleurs, l'équipe sino-malaisienne avait beaucoup de poids sur les épaules et a dû faire face aux incertitudes. Dans les colonnes de vpesports, Lu 'Maybe' Yao avouait que : « La plupart des stratégies ont été mises en place avant de venir à l'EPICENTER. Le patch est arrivé pendant le voyage, on a dû s'ajuster et découvrir ce qui était viable pendant les matchs de groupes ».   Pour se mettre en jambe sur le nouveau patch, PSG LGD affrontait Mineski, l'équipe qui les avaient défaits en finale des DOTA Asia Championships un mois plus tôt : « après notre défaite on a discuté pour identifier le problème et on s'en est servis dans ce tournoi, on a compris leur façon de jouer » confiait Yap 'xNova' Jian Wei à CyberSport.   Malgré les doutes, l'équipe s'est lancée dans les meilleures conditions avec une victoire 2-1 face à ce concurrent direct pour la qualification en Upper Bracket. Le deuxième match face à Team Liquid, l'une des deux équipes qui domine le classement général cette année, a été plus compliqué (défaite 2-1) mais les néo-parisiens ont su se remobiliser pour remporter leurs trois derniers matchs de groupe sans concéder une manche et sécuriser la deuxième place du groupe.   En demi-finale, le PSG LGD faisait face aux Russes de Virtus Pro, l'équipe qui domine le pro circuit avec près de 8000 points et qui jouait devant son public. Les deux formations ont joué des coudes, remportant chacune une game. Dans la manche décisive VP a pris le premier Roshan mais le PSG LGD a renversé la vapeur en capitalisant sur un fight clé pour le contrôle de la carte, repoussant leurs adversaires dans leur base. Les Russes n'ont pas réussi à contenir les offensives et ont fini par céder sous la pression de Wang 'Ame' Chunyu et de ses 13 kills.   Les Chinois étaient alors à deux matchs du trophée, deux confrontations face à Team Liquid, leurs tombeurs en phase groupe. Le PSG LGD remporte le premier match à l'issue de deux longues cartes de plus de quarante minutes mais Liquid gagne le droit de prendre sa revanche après sa victoire en finale Lower Bracket contre FlyToMoon.   La grande finale a débuté sur un rythme endiablé avec près de deux kills par minute lors des deux premières manches. Le PSG LGD prend la première mais concède la seconde. Wang 'Ame' Chunyu et Lu 'Maybe' Yao ont finalement mené leur équipe vers la victoire 3-1 avec 23 kills chacun sur les deux parties suivantes. Le PSG LGD ramène un premier trophée en Major, une première pour une équipe chinoise alors que le partenariat entre les deux clubs n’en est encore qu’à ses prémices. Grâce à ce titre, les joueurs prennent une très belle option sur la qualification directe à The International en s'installant à la quatrième place du classement Dota Pro Circuit avec 4071 points.   Lu 'Maybe' Yao s'est exprimé sur la victoire au micro de vpesports : « Première victoire en Major pour la Chine et une première victoire pour la France sur Dota 2. On va se concentrer sur le TI8, ça a toujours été notre objectif, maintenant que l'on est quatrième au DPC toute notre attention est portée sur The International ».   Cap sur les championnats du monde, le PSG LGD continue sa préparation dès le 14 mai à Changsha pour le MGL Major. Rêvons plus grand !