Toutes les news

19 /04
DOTA 2

LGD GAMING, UN PARTENAIRE DE CHOIX POUR LE PSG ESPORTS

Le Paris Saint-Germain eSports a annoncé aujourd'hui un partenariat avec LGD Gaming, la structure historique en Chine sur DOTA 2.

  L'histoire de LGD sur le MOBA de Valve commence en 2009 avec le recrutement des joueurs chinois de For The Dream, vainqueurs du SMM à Kuala Lumpur. Trois ans plus tard, la structure réussit la transition sur DOTA 2 avec un podium lors de l'édition 2012 de The International.   Déjà bien établi sportivement et jouissant d'un belle cote de popularité auprès du public chinois, le club tente une première expérience internationale qui durera près d'une année avec des joueurs occidentaux. Malgré des performances plutôt convaincantes, des tensions entre les joueurs et la différence de vision avec l'organisation ont conduit à l'avortement du projet.   A partir de l'année 2014, LGD s'est concentrée sur la scène chinoise en investissant sur la jeunesse. Avec LGD CDEC puis LGD Forever Young la structure a accompagné plusieurs pépites dans leur apprentissage du très haut niveau. Wang ‘Ame’ Chunyu et Lu ‘Maybe’ Yao sont d'ailleurs des purs fruits de ce centre de formation. Le Solo Middle et le Carry évoluent ensemble en équipe première depuis maintenant près de trois ans. Une longue collaboration qui a payé l'an dernier avec une quatrième place à The International et une victoire en Mars Dota 2 League.   Pour franchir un nouveau cap, le duo a fait table rase du passé en recrutant trois joueurs en fin d'année 2017, à commencer par un nouveau capitaine. A seulement 23 ans, Xu ‘Fy’ Linsen compte déjà deux derniers carrés finaux aux championnats du monde dans son palmarès, en 2014 et en 2015. Quant à eux, Jian Wei ‘XNova’ Yap et Yang ‘Chalice’ Shenyi sont deux très jeunes talents qui ont rapidement prouvé leur potentiel. Depuis leur arrivée, LGD a atteint la finale de deux événements majeurs, le StarLadder i-League Invitational Saison 4 et les championnats Asie 2018.   Cinq ans après leur première aventure internationale, c'est avec cette équipe jeune, expérimentée et pleine de talent que LGD Gaming se lance dans cette nouvelle ère. Il reste encore quelques mois pour monter en puissance et préparer The International 2018. Sous les couleurs du Paris Saint-Germain eSports, la structure part à la conquête du globe et d'un titre de champion du monde. Rêvons plus grand !

19 /04
DOTA 2

LE PSG ESPORTS SUR DOTA 2 AVEC LGD

Le Paris Saint-Germain eSports annonce son arrivée sur la scène DOTA 2 en partenariat avec le géant eSports chinois LGD Gaming.

  Le club de la capitale signe son retour sur le genre MOBA et part à la conquête de DOTA 2 avec les joueurs chinois Wang ‘Ame’ Chunyu, Lu ‘Maybe’ Yao, Yang ‘Chalice’ Shenyi, Xu ‘Fy’ Linsen et du Malaisien Jian Wei ‘xNova’ Yap. Si les joueurs restent sous l'égide de leur écurie historique, ils porteront dorénavant le maillot du PSG eSports.   En mêlant leurs expériences et leurs expertises, les deux clubs veulent franchir de nouvelles barrières : « Nous sommes très heureux de travailler avec LGD, une structure majeure en Chine. Ce partenariat correspond parfaitement avec notre stratégie de développement et je suis impatient d'accomplir beaucoup de choses avec eux » affirme Yassine Jaada, le CGO du PSG eSports.   L'enthousiasme est partagé par Xuan Li, le directeur général de LGD : « Nous sommes impatients de nous associer à un club aussi légendaire que le Paris Saint-Germain en eSports. Nous sommes très honorés que le PSG reconnaisse notre marque, nos succès et notre expérience. Nous avons hâte d'aller encore plus loin avec le PSG pour rendre nos fans fiers. » Cette expérience sera capitale pour atteindre les objectifs parisiens : « Notre but c'est d'aller à The International et d'atteindre la meilleure place possible. » précise Yassine Jaada.   Selon Fabien Allègre, le directeur du merchandising et de la diversification de la marque Paris Saint-Germain, ce partenariat marque un grand tournant : « Nous sommes très heureux de faire de nouveau un acte pionnier en étant le premier grand club de football Européen à investir sur DotA 2. Avec en moyenne plus 500,000 joueurs connectés simultanément, Dota 2 est l’un des jeux les plus populaires de l’eSport, particulièrement en Asie, une région stratégique de développement pour le PSG. Portés par l’ambition du club et notre confiance en nos partenaires LGD et Webedia , nous sommes déterminés à faire de cet engagement un succès ». Le Paris Saint-Germain mise sur sa section eSports pour partir à la quête du continent asiatique mais aussi l'Europe de l'Est ou l'Amérique du Nord où DOTA est très bien implanté.   Les cinq joueurs du PSG eSports feront leurs premiers pas sous leur nouvelle tunique à Moscou pour l'Epicenter XL dès le 27 avril. L'un des neuf Majors à un million de dollars de la saison mais surtout un rendez-vous clé dans la course aux points qualificatifs pour The International, les championnats du monde. Si la saison est également ponctuée par des Minors, ces Majors sont l’occasion de conforter la place du club en haut du classement général pour se qualifier à ce tournoi d’envergure qui aura lieu cet été.   Huan ying (bienvenue) LGD Gaming et rêvons plus grand !  

13 /04
Other

QUELQUES MOTS AVEC NOTRE CHIEF GAMING OFFICER…

Nous n'avons pas encore beaucoup entendu parler de toi, Yassine.

Pourrais-tu nous parler de tes expériences et de ton travail au quotidien au sein du Paris Saint-Germain eSports ? Eh bien, ma carrière a vraiment débuté avec Starcraft II, et je dois dire que c'était déjà il y a quelques années maintenant ! J'ai eu la chance incroyable de travailler aux côtés des meilleurs joueurs Starcraft dans l'équipe coréenne MVP. J'ai beaucoup appris avec eux, notamment sur leur mentalité et leur manière de s'entraîner pour devenir et rester les meilleurs. Après cela, je suis devenu manager pour une équipe Call of Duty avant de rejoindre le Paris Saint-Germain, où j'y exerce la fonction de Chief Gaming Officer depuis l’été dernier. Mon rôle au sein du PSG est de travailler en collaboration avec le club sur notre stratégie eSports sur le court, moyen et long terme, ainsi que de recruter et garder nos joueurs, et plus important encore, de m’assurer qu’ils peuvent jouer dans les meilleures conditions possibles. Nous avons beaucoup de joueurs internationaux qui ne vivent pas à Paris, contrairement aux joueurs de nos sections de football ou de handball, il me tient à cœur qu’ils se sentent vraiment comme joueurs du Paris Saint-Germain à part entière. Dès que cela est possible, nous arrangeons des rencontres avec les joueurs des autres sections, en les invitant à des matchs au Parc des Princes, etc. Ici c’est Paris, et ils peuvent le sentir !   Tu as donc travaillé pour des équipes eSports traditionnelles, quelle serait la plus grande différence entre celles-ci et un club de football comme le Paris Saint-Germain ? Je pense que le but de toute organisation compétitive est… de gagner ! Donc cet aspect-là ne change pas beaucoup ! Les plus grandes différences que je verrais seraient tout d’abord le nombre de personnes qui travaillent pour un club au top européen comme l’est le Paris Saint-Germain, c’est vraiment impressionnant et motivant de travailler aux côtés des meilleurs. Deuxièmement, nous essayons de mélanger les codes eSports et avec ceux du sport traditionnel, et c’est un vrai défi. Nous assistons au commencement de l’aventure des clubs de football dans l’eSports et je suis heureux d’en faire partie et d’aider à montrer la voie !   Maintenant que le PSG eSports a quitté la scène League of Legends, le club n’est plus que sur deux jeux, FIFA & Rocket League. Peut-on s’attendre à quelques surprises pour 2018 ? Après notre départ de la scène League of Legends, nous avons pris le temps de redéfinir nos priorités et ce que nous voulions que soit le PSG eSports en 2018. Notre ambition est d’être présent sur des jeux compatibles avec l’esprit Paris Saint-Germain et qui rentrent dans notre stratégie de toucher une nouvelle audience qui n’est pas en contact quotidiennement avec la marque PSG. Pour répondre à votre question : oui, on peut s’attendre à quelques surprises en 2018 ! Nous nous intéressons à beaucoup de jeux et pour ceux qui se demandent si on en a fini avec les MOBA, je ne pense pas que  ce soit le cas. Un mot également en ce qui concerne notre section FIFA… C’est le jeu le plus naturel pour un club de football, mais nous avons vraiment essayé de nous démarquer des autres clubs. Nous faisons quelque chose d’unique, car nous avons des joueurs de classe mondiale dans presque tous les continents… Europe, Amérique du Nord, Amérique du Sud, Moyen-Orient… Et tout ce que je peux dire, c’est que nous n’en avons pas encore fini.   Un mot de la fin pour les fans du PSG eSports ? Nous vous devons beaucoup, à vous qui nous encouragez depuis le début, et j’ai hâte de voir le futur du PSG eSports à vos côtés ! Allez Paris !